Groupe Saint Exupéry - Le Mesnil Saint Denis

Agenda

Passez la souris sur les dates avec une couleur pour plus d'infos

Accueil > Le Scoutisme

Mais au fait, le scoutisme, c'est quoi ?

Les origines

Lord Robert Baden-Powell

À l'été 1907, Lord Robert Baden-Powell, affectueusement surnommé BP (prononcer BiPi) par les scouts du monde entier, organise un camp pour un groupe d'une vingtaine de jeunes garçons anglais de différentes classes sociales sur l'île de Brownsea. Il y teste ses idées d'éducation par le jeu, d'indépendance et de confiance. À l'issue de ce camp, Robert Baden-Powell rédige un livre intitulé Scouting for boys, adaptant les méthodes de scouting (éclaireur) qu'il avait développées étant militaire, mais dans un but totalement pacifique. « À la fin de ma carrière militaire, je me mis à l'œuvre pour transformer ce qui était un art d'apprendre aux hommes à faire la guerre, en un art d'apprendre aux jeunes à faire la paix. » Le scoutisme était né... En 1909, les premières compagnies de Girl Guides apparaissent, organisées par Agnès Baden-Powell, la soeur de BP.

Le scoutisme est introduit en France dès 1911 par Nicolas Benoit, Georges Bertier et Pierre de Coubertin, la notoriété de ce dernier jouant beaucoup en faveur de cette introduction. Trois mouvements voient le jour : les Eclaireurs Français, les Eclaireurs de France et les Eclaireurs Unionistes, en fonction des différentes orientations culturelles et religieuses, et de la volonté plus ou moins grande de se démarquer du modèle anglais.

L'emblème initial des Scouts de France

L'association des Scouts de France, mouvement catholique, mais ouvert à tous, sera fondée par le père Jacques Sevin, le chanoine Cornette, Paul Coze et Edouard de Macedo le 5 juillet 1920. Le premier camp aura lieu au mois d'août de la même année, avec les Éclaireurs de France et les Éclaireurs Unionistes. En juin 1923, Albertine Duhamel crée les Guides de France, sur le modèle des Girl Guides anglaises, fédérant ainsi les groupes nés spontanément dans les années précédentes.

Ces deux mouvements évoluèrent plus ou moins indépendamment l'un de l'autre, jusqu'à leur fusion en 2004, pour donner naissance aux Scouts et Guides de France. De par son appatenance à la Fédération du Scoutisme Français, le mouvement est reconnu par les instances mondiales du scoutime, l'OMMS (Organisation Mondiale du Mouvement Scout) et du guidisme, l'AMGE (Association Mondiale des Guides et Éclaireuses). L'association est agréée "mouvement d'éducation populaire" par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, et reconnue d'utilité publique.

Retrouvez ci-dessous une vidéo de présentation du mouvement Scouts et Guides de France.

Le projet pédagogique des Scouts et Guides de France

Les Scouts et Guides de France veulent faire grandir des garçons et des filles pour qu'ils deviennent des hommes et des femmes heureux, utiles, artisans de justice et de paix.

Ce projet vise l'accueil de tout enfant, de tout jeune. Il leur permet de vivre ensemble une fraternité au-delà des frontières. Il s'inscrit dans les valeurs évangéliques et favorise la découverte de la foi.

Construire sa personnalité
Les Scouts et Guides de France proposent une éducation dans laquelle chaque garçon et chaque fille ne peut être qu'unique. Il n'existe pas de modèle tout fait à reproduire en série. Chacun est appelé à être révélé dans sa vocation personnelle, à développer ses talents particuliers, à donner le meilleur de lui-même. La découverte de Dieu et la proposition de la foi catholique sont offertes à chacun dans le respect de sa liberté et de son cheminement.

Eduquer des garçons et des filles
La différence garçons-filles ne peut être mise hors du champ de l'éducation. Les Scouts et Guide de France font le choix d'une mixité fondée sur une pédagogie tenant compte des différences et de l'altérité entre les sexes.

Vivre ensemble
Au nom de l'Evangile, de leur mission d'utilité publique, de leur appartenance aux organisations mondiales du scoutisme et du guidisme, le mouvement des Scouts et Guides de France est ouvert à tous, sans élitisme, sans distinction de culture, de croyance ou d'origine sociale. Il se veut communauté ouverte. Ouverture sur la société, sur le monde aussi, à commencer par nos voisins européens.

Habiter autrement la planète
Un monde un peu meilleur : les Scouts et Guides de France invitent les jeunes à devenir des citoyens solidaires et responsables, convaincus que ce monde change et peut être changé, qu'il peut devenir plus juste, plus vrai, plus fraternel, moins violent et moins générateur d'exclusions. En toute indépendance politique, nous choisissons pour la planète un meilleur équilibre.

Retrouvez la version intégrale du projet pédagogique sur le site internet des Scouts et Guides de France. (voir notre rubrique Liens Externes)

Dernière mise à jour le 19/10/2015